Harcèlement

Avez-vous déjà été harcelée dans la rue ? Vous est-il arrivé de recevoir un message grossier sur une application de rencontres ? Un collègue vous a-t-il déjà fait une remarque déplacée sur votre apparence ?

Les violences sexuelles et sexistes

Les violences sexuelles et sexistes dont les femmes sont les premières victimes prennent différentes formes :

  • Violences verbales, physiques, psychologiques
  • Violences sexuelles (agressions sexuelles, viols)
  • Exhibition sexuelle 

Qu'elles s'exercent dans la sphère publique ou privée, toutes ces violences sont interdites et punies par la loi.

Une plateforme en ligne permet depuis peu de signaler ces faits de violences sexuelles et sexistes. Toute femme qui en serait victime peut ainsi, de façon anonyme, entrer en contact avec un policier ou gendarme spécialisé et être accompagnée dans ses démarches.

Depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, il est désormais possible d’entrer en contact avec un policier ou un gendarme spécifiquement formé. Toute femme, victime de violences sexuelles ou sexistes, peut ainsi bénéficier d’un échange personnalisé.

Pas besoin pour cela de décliner son identité. L’objectif est d’encourager le dépôt de plainte, en facilitant les démarches des victimes auprès des forces de l’ordre. Elles seront ainsi accompagnées pour cela et orientées vers les associations d’aide aux victimes, notamment pour une prise en charge sociale et/ou psychologique.

La plateforme est accessible via le site www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr.

Le cyber harcèlement

Harcèlement sur les réseaux sociaux

Selon une étude, la plupart des abus en ligne se produisent sur les réseaux sociaux. Bien que les hommes soient également victimes de harcèlement en ligne, y compris des insultes, moqueries et menaces physiques, l’étude a révélé qu’en ligne, les femmes sont deux fois plus susceptibles d’être victimes de harcèlement sexuel.

Les femmes sont souvent des cibles simplement parce qu’elles sont des femmes. Les attaques sont souvent sexualisées ou misogynes, et ont tendance à se centrer sur leur corps et la violence sexuelle. C’est une agression physique et émotionnelle, les femmes sont souvent intimidées et préfèrent garder le silence plutôt que de se mettre en danger.

La majorité du harcèlement en ligne a lieu sur les réseaux sociaux, ce qui est logique étant donné le temps que la plupart d’entre nous consacrons à ces plateformes. Les réseaux sociaux étendus, souvent combinés à l’anonymat, génèrent une réalité dans laquelle tout ce que vous publiez, tweetez ou partagez vous expose à d’éventuels abus.

Il existe des moyens de se protéger du "cyber harcèlement" afin de pouvoir naviguer sur Internet sans crainte. Un guide a été conçu dans le but de permettre aux femmes du monde entier de se défendre, de se protéger et de faire face au harcèlement sexuel, à la fois sur et en dehors du Web.

Cybersécurité des femmes

Consultez les conseils : Le Guide de la sécurité sur Internet pour les femmes