La bronchiolite

La bronchiolite est une infection respiratoire virale contagieuse survenant par épidémie chez les nourrissons. Les symptômes (toux, respiration sifflante) sont impressionnants mais la maladie est en général bénigne. Des mesures d’hygiène et une surveillance sont tout de même recommandées.

La bronchiolite est une infection virale respiratoire atteignant les bronchioles. Elle touche les nourrissons de moins de 2 ans. Elle est due à un virus, le plus souvent le Virus Respiratoire Syncytial (VRS). Ce virus provoque une inflammation des parois des bronchioles (les plus petites bronches) et une augmentation des sécrétions responsables d’un phénomène d’obstruction.

La bronchiolite est très contagieuse. Le virus présent dans la salive et les sécrétions du nez est transmis :

  • directement de personne à personne, par les sécrétions bronchiques (éternuements, postillons, toux, mouchage...) ou un contact entre personnes (baiser) ;
  • indirectement, par l'intermédiaire des mains ou d'objets souillés par la salive (jouets, linges de toilette, aliments ou boissons contaminés...)

En cas de bronchiolite chez un nourrisson, il est important de savoir comment réagir (dans quels délais consulter ?) et quels bons gestes adopter pour soulager son enfant.

Les gestes qui soulagent : 

Si votre enfant présente les symptômes d'une bronchiolite, voici quelques conseils utiles :

  • Désencombrez son nez avant les repas et régulièrement (autant de fois que nécessaire) avec du sérum physiologique et des mouchoirs jetables ;
  • Retirez-lui quelques couches de vêtements s'il a un peu de fièvre, pour qu'il évacue sa chaleur ;
  • Proposez-lui régulièrement et fréquemment de boire de l'eau, pour éviter la déshydratation ;
  • Continuez à l’alimenter normalement en fractionnant ses repas s’il est fatigué ;
  • Aérez sa chambre fréquemment et maintenez la température à 19 °C au maximum ;
  • Continuez à coucher votre enfant sur le dos comme habituellement ;
  • Évitez d'exposer votre enfant au tabagisme passif : cela aggrave la maladie et favorise les rechutes ;
  • Ne lui donnez pas d'antitussifs ou de fluidifiants bronchiques : ils sont contre-indiqués chez le petit enfant. De plus, la toux est indispensable pour évacuer les sécrétions bronchiques ;
  • S’il a de la fièvre (plus de 38°), donnez-lui un antipyrétique, médicament qui abaisse la température corporelle, pour qu'il se sente mieux ;
  • Gardez votre nourrisson à la maison pendant toute la phase aiguë de la bronchiolite