L'Assistance Médicale à la Procréation

Il était autrefois admis qu'il ne fallait s'inquiéter que si la grossesse ne survenait pas après 2 ans de rapports sexuels réguliers. Néanmoins, 80 % des grossesses survenant dans les six premiers mois, les instances médicales conseillent désormais de consulter dès 1 an de rapports sexuels réguliers sans contraception.

Si la grossesse se fait attendre

L'âge de la femme est essentiel dans un projet d'enfant, plus la femme est âgée, plus le risque d'infertilité est élevé, ensuite, il faut savoir qu'il existe plusieurs types d'infertilité :

Les infertilités hormonales, mécaniques, cervicales, l'endométriose, l'infertilité masculine, les infertilités psychologiques et les infertilités sans cause retrouvée.

Votre médecin généraliste ou gynécologue peut être votre premier interlocuteur, il décidera ensuite de vous orienter ou non vers un spécialiste ou vers un centre de prise en charge de l'infertilité : centre d'Assistance Médicale à la Procréation (AMP).

La Réunion dispose de 2 centres AMP, un centre privé au Port et un autre, public au CHU Sud (GHSR). Une consultation d’infertilité est également ouverte sur le site du CHU Nord (service de gynécologie-obstétrique) en relation avec le centre du Sud.

La première consultation :

Il est très important de se rendre à cette consultation en couple.

Lors de votre premier entretien, le gynécologue prendra le temps et le soin de déterminer les causes et les facteurs de votre infertilité et vous prescrira les examens complémentaires adaptés. Il est donc essentiel que vous ayez au préalable fait un bilan avec votre médecin traitant ou votre gynécologue.

Un deuxième rendez-vous permettra de faire la synthèse des différents examens et le médecin du centre pourra vous donner des explications sur les causes éventuelles de votre infertilité et les traitements possibles.

Plus d'informations :

Centre d'AMP du CHU Sud 

Centre d'AMP du Port